Comment aimer le sport

aimer le sport

Comme beaucoup, tu es peut-être adepte des inscriptions en club, puis après quelques séances, tu n’y fais plus aucune apparition. Pourtant, au démarrage, tu es toujours pleine de volonté. Alors pourquoi tu arrêtes en cours de route ? C’est une question de motivation. Et le manque de temps ou les intempéries sont tes excuses de prédilection. Pas de panique, tu n’es pas la seule à fonctionner ainsi. Dans cet article je vais donc te donner quelques astuces pour apprécier le sport et tenir sur la durée.

Comment aimer le sport C

Choisis un sport que tu aimes

C’est l’astuce n°1 ! On ne choisit pas une activité uniquement parce qu’une copine nous demande de venir avec elle. Si tu ne t’éclates pas, tu auras même du mal à dépasser le premier mois. Et comme les inscriptions vont de septembre à juin, le froid va tomber pile-poil pour te servir d’excuse.

Il est vrai qu’en fonction de la zone où tu habites, le choix des activités est peut-être restreint mais en cherchant un peu, tu pourrais trouver ton bonheur. Et si tu as du mal à choisir, tu peux également décider de faire une activité puis d’en changer tous les ans ou tous les deux ans. Ce n’est pas le choix d’une vie.

Pour savoir si le sport que tu vises pourrait te plaire, il faut déjà savoir ce que tu recherches à travers cette activité : te vider de ton énergie, te canaliser, rencontrer du monde… Qu’est-ce que tu voudrais que ce sport t’apporte ? Au delà du fait de vouloir maigrir, qui est la motivation un peu trop courante des femmes, ton activité doit être ta bulle de décompression. Tu dois vraiment t’y éclater.

Tout un panel d’activités physiques

Chaque activité comporte des caractéristiques communes à d’autres. On peut regrouper certaines d’entre elles pour te permettre d’en éliminer rapidement et d’y voir plus clair.

En premier lieu, es-tu plutôt solitaire ou collective ?
  • Sports solitaires : musculation, fitness, athlétisme, boxe, sport hippique, piscine, surf, tir à l’arc, sports automobile…
  • Sports collectifs : danse en groupe (zumba, moderne jazz…), sports de ballon (foot, basket…), badminton, tennis…

Cela ne t’empêche pas d’y aller entre amis, même si tu choisis un sport individuel. Tu ne seras juste pas en interaction avec les autres.

Sache aussi que le fait de ne pas être seule peut être vraiment plus motivant et plus bénéfique. On ne peut pas nier le pouvoir du regard des autres.

Des études ont montré que les personnes qui faisaient du sport en groupe enregistraient une baisse de 26% de leur stress perçu, des améliorations mentales (+12,6%), physiques (24,8%), émotionnelles (+26%).
Ensuite, préfères-tu un sport énergique ou calme ?

L’un va te permettre de bosser ton cardio et tu vas donc devoir en faire un maximum en peu de temps. Pour l’autre, c’est surtout sur ton équilibre, tes muscles et ta respiration que tu vas fixer ton attention.

  • Énergique : HIIT, danse, la course à pieds, dynamo-cycling…
  • Calme : yoga, pilates, la randonnée, musculation, paddle…
Enfin, souhaites-tu pratiquer à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Pense bien aux conditions météo de ta région durant l’automne et l’hiver. C’est là où tu risques de décrocher pour les pratiques extérieures.

  • Sport en salle : danse, musculation, boxe, gymnastique, arts martiaux…
  • Sport en plein air : sports nautiques, ski, randonnée, vélo…
  • Sports qui se pratiquent aussi bien en salle qu’en plein air : escalade, foot, volley-ball, roller…

La musique et le sport

Faire du sport en musique, il n’y a vraiment rien de plus motivant. Elle t’aide à te caler sur un rythme, celui que tu veux tenir durant ton activité. Le volume joue aussi un grand rôle. Tu peux facilement trouver des playlistes déjà toutes faites sur Youtube ou les créer toi-même. Il faut que lorsque tu mets tes écouteurs, il s’ensuive une motivation absolue. Il y a des musiques qui ont ce pouvoir. Tu t’enfermes alors dans ta bulle et rien ne peut t’arrêter. C’est pour cela que souvent, dans les cours de danse collectives comme la Zumba, les musiques sont fortes. C’est entraînant.

Pour rendre les choses plus faciles, muni-toi d’appareils adaptés. Tes écouteurs ne doivent pas glisser pendant la pratique et certains sont étudiés justement pour le sport. Il existe aussi des bracelets que tu mets en haute de ton bras et où tu peux glisser ton portable ou ton mp3. Cela te permet d’avoir les mains libres et de ne pas te prendre les bras dans les écouteurs ou de faire tomber ton appareil comme cela pourrait se produire s’il se trouvait dans ta poche.

Emma Watson: “Je pratique le yoga depuis un an avec un coach. Et puis je marche beaucoup, et je cours dès qu’il y a un parc à proximité. De la verdure, de la musique à fond dans mon casque, et c’est parti !”

Trouver du temps pour faire du sport

Le sport est comme tout activité de la journée, il doit être planifié. Si ta vie ne tourne pas autour et que tu dois, bien souvent, aller chercher la motivation, tu vas devoir ruser. Je te conseille alors de pratiquer le matin, le plus tôt possible sur ton planning. En effet, notre motivation baisse au fil de la journée. Tout ce qui ne fait pas partie d’une routine bien encrée doit donc être mis dans les premières heures. C’est aussi à prendre en compte dans le choix de l’activité car si tu es en cours collectif, tu n’es pas libre sur les horaires.

Il est également recommandé de ne pas faire de sport deux ou trois heures avant d’aller se coucher pour éviter de perturber son sommeil.

Une tenue adaptée

Cela joue aussi énormément. Si tu as froid, que tu te sens serrée, ridicule… Ce sera d’autant plus d’excuses pour ne pas continuer. Inutile d’avoir une ribambelle de tenues. Une par jour de pratique suffit. Cela te permet d’avoir un peu de temps entre les machines à laver et donc de ne pas te retrouver sans vêtement le jour J.

Tu dois t’y sentir à l’aise visuellement et y être confortable. Et garde ces tenues pour la pratique… pourquoi je dis ça ? Parce que je te vois venir le dimanche matin avec ton jogging sur les fesses pour traîner ! C’est à proscrire. Tu ne peux pas dire à ton cerveau que tu t’habilles pour te dépenser en semaine puis tu t’habilles de façon identique pour te la couler douce le week-end. Tes tenues de sport sont sacrées, tu leur laisses leur fonction d’origine:D

Enfin, ne choisis pas tes chaussures à la hâte. En effet, nous avons la chance d’avoir des chaussures étudiées pour chaque type de sport. Certaines amortissent les chocs, d’autres crochent au sol ou encore sont d’une souplesse absolue pour suivre nos mouvements. Il est vrai que les chaussures peuvent avoir un sacré coût financier mais les tendinites, foulures ou même cassures sont vite arrivées. Et que dire des douleurs que tu risques de ressentir durant la pratique si elles ne sont pas adaptées. Les chaussures sont encore plus importantes que le reste de la tenue. Tes pieds supportent tout le poids de ton corps, alors ménage-les.

Pour conclure

J’espère que ces petites astuces pourront t’aider à tenir sur le long terme. Les bénéfices du sport ne sont plus à prouver et il est donc dommage de s’en priver. Trouve celui qui te plaît et n’hésite pas à en changer lorsque tu commences à te lasser. Si tu pratiques des activités chez toi comme la course à pied, le yoga, la musculation… tu peux même varier d’une semaine à l’autre ou d’un jour à l’autre puisque tu ne dépends de personne. Le seul objectif que tu dois garder en tête est de te faire plaisir.

Gisèle Bundchen: “J’ai toujours été très sportive et j’adore ça. De la marche, du vélo, du volley-ball et du stretching.”

Autre article: Pourquoi le sport te fait du bien?

Comment aimer le sport P

Références:
https://www.bienpublic.com/lifestyle/2017/11/01/une-etude-souligne-les-bienfaits-du-sport-en-groupe
https://www.marieclaire.fr/,emma-watson-egerie-lancome-interview-beaute,20282,689735.asp
https://www.marieclaire.fr/,gisele-bundchen-une-beaute-sauvage,20282,448.asp

 

Rejoins moi sur:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram